Stage de jazz manouche avec Samy Daussat

Stage de jazz manouche pour tout instrument

Ce cours de jazz manouche s’adresse à tous ceux qui souhaitent découvrir ou se perfectionner dans la musique de Django Reinhardt. Tout instrument est le bienvenu.

Accords typiques, travail de la pompe manouche, apprentissage de morceaux standards à l’oreille, improvisation et jeux à plusieurs sont les principaux axes du stage.

Le niveau demandé est : jouer de la musique  depuis quelques  années, être capable de suivre une grille d’accords.

Morceaux à travailler avant le stage : ‘Minor Swing’ et ‘Les yeux noirs’.

 

Le cours sera activé à partir de 5 participants.

Samy Daussat

Guitariste bien connu dans le milieu du swing manouche, Samy Daussat se produit depuis une vingtaine d’années avec les grandes figures du style.

Samy est né le 3 février 1972 en Bretagne. Après une enfance consacrée à l’apprentissage de la guitare classique il découvre le jazz, et s’inscrit à Paris aux cours de Pierre Cullaz.

Il fréquente la Chope des Puces, la musique de Django Reinhardt est pour lui une révélation.
En 1996 Moreno l’intègre dans son trio puis il rejoint Alma Sinti de Patrick Saussois, joue avec le Minor Swing Quartet, accompagne Raphaël Fays pendant six ans en France et à l’étranger.

Rencontré en 1999 lors d’un Festival Django de Samois sur Seine, Babik Reinhardt l’engage dans sa formation (Christian Escoudé, Florin Niculescu, Jean-Marc Jafet). Il est à l’origine du Trio Reinhardt (avec David et Noé).

De nombreux leaders font également appel à ses qualités d’accompagnateur : Samson Schmidt, Tchavolo Schmidt, Angelo Debarre, Romane, Stochelo Rosenberg ….

Il collabore à  » Guitarist Acoustic  » dans la rubrique carnet de notes (relévé et cours), il est l’auteur de méthodes sur la guitare manouche (livre, cd, dvd),  il donne des cours et encadre stages et master class.

Il organise et anime dans la capitale des jam-sessions (actuellement au Blue Note tous les jeudis).

Aujourd’hui il se produit avec sa formation Samy Daussat Trio, Ninine Garcia dit d’ailleurs de lui : « Avec humilité, Samy a passé la dure épreuve de l’école de la rythmique en adoptant le bon principe, marcher avant de courir ».

_blankli id=